Yip Man (1893-1972)

 

La légende commune décrit une jeune femme Yim Wing Chun, au xviie siècle, à l'époque de la destruction par le gouvernement Qing d'un légendaire Monastère Shaolin du Sud. Après que Wing Chun ait refusé la proposition de mariage d'un seigneur local, celui-ci aurait déclaré n'accepter cette décision que si Wing Chun pouvait le vaincre dans un duel martial. Elle demanda alors à une nonne bouddhiste Ng Mui, légendaire survivante Shaolin, de lui enseigner l'art du combat; ce style sans nom permis à Yim Wing Chun de vaincre son opposant. Elle épousa par la suite un certain Leung Bok Chau et lui enseigna cet art martial, qu'il nomma par la suite wing chun. Les recherches contemporaines tendent à confirmer que cette légende n'a aucun caractère historique.

 

Au xxe siècle, la transmission du wing chun a souffert de la Révolution culturelle (1966-1976). Devant la montée en puissance des Gardes Rouges, de nombreux maîtres quittèrent le pays et se réfugièrent au sud de la Chine continentale, c’est-à-dire à Hong Kong (alors colonie britannique), Formose (Taïwan) et au Viêt Nam. De ce fait, dans les années 60, seule l'école du maître Yip Man (1893-1972), une école à Foshan (Wing Chun Fat San) et une école taïwanaise existaient encore.

 

 

Les différents styles de wing chun se sont propagés ultérieurement, mais c'est le style de Yip Man qui domina largement par sa diffusion mondiale3. Parce qu'il fut le premier maître à systématiser cet art et à l'enseigner à un large public, dès les années 1960. Parce qu'il bénéficia surtout de la notoriété de son ancien élève Bruce Lee (1940-1973) devenu un acteur à la célébrité internationale3. A Hong-Kong, son élève Leung Ting (1947-) favorisa encore la diffusion de ce style, par une méthode d'enseignement structurée (système, uniforme, grades, diplômes), et un enseignement auprès des occidentaux3. Notons encore Wong Shun Leung (1935-1997), Pan Nam (1911-1995) et Lo Man Kam (1933-) qui contribuèrent notablement au développement mondial du wing chun. Aujourd'hui, le wing chun est ainsi devenu un des arts martiaux chinois les plus pratiqués au monde,

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

ACTUALITES

Please reload

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now